Tendances réunions et congrès dans les Laurentides

Share

Quelles sont les tendances des événements corporatifs qui ont lieu dans les Laurentides ?

avt_quartier_tremblant_entete_1980x630-1100x628

Pour le savoir, j’ai interrogé trois  intervenants du milieu : Marie-Chantal Thibault, chef de service ventes, groupes et congrès de l’Association de villégiature Tremblant, François Desrochers, gérant de services et congrès au Grand Lodge Mont-Tremblant et Line Latour, directrice des ventes du Estérel Resort.

Dans cette série de trois articles sur les tendances qui est diffusé sur le blogue de Tourisme Laurentides, voici le premier qui traite des aliments et boissons les plus en demande par les planificateurs de réunions qui visitent cette région.

http://blogue.laurentides.com/blog/tendances-reunions-congres-laurentides/

Bonne lecture !

Share

Alcool et party au bureau – Quelles sont nos responsabilités ?

Share

Collaboration spéciale : Stéphane Maurais, Directeur général d’Alco Prévention Canada

alcool-au-volant

La période des fêtes de Noël s’en vient à grands pas. Qu’en est-il de la responsabilité des employeurs lors de fêtes qui sont organisées par l’entreprise ?

À titre de planificateur d’événement comme un party de Noël ou un tournoi de golf, vous avez une responsabilité légale et sociale et vous devez prendre toutes les précautions envers vos employés ou invités. Quelques compagnies ont même été poursuivies par leurs propres employés. La cause la plus célèbre est celle de Linda Hunt du Groupe Sutton.

Le juge a statué que le Groupe Sutton avait la responsabilité de veiller à ce que Mme Hunt soit en état de conduire pour revenir chez elle en toute sécurité. Le tribunal a conclu que le Groupe Sutton n’avait pas rempli cette obligation, se contentant simplement d’offrir à Mme Hunt d’appeler son conjoint ou de la faire reconduire chez elle en taxi. La société aurait dû faire plus pour empêcher Mme Hunt de conduire.

Le tribunal en est arrivé à cette conclusion malgré le fait que Mme Hunt ne se soit pas rendue chez elle immédiatement après le party de Noël et que l’accident soit survenu après son départ d’un bar. À la fin de la journée, le juge de première instance a conclu que Mme Hunt était responsable à 75 % de ses blessures tandis que le Groupe Sutton et le bar avaient une part égale de responsabilité à l’égard des 25 % restants. Le tribunal a accordé à Mme Hunt des dommages-intérêts d’environ 760 000 $ plus les intérêts, avant la réduction de 75 % découlant de sa propre négligence. Note – Nouveau procès en cours suite à un appel…

C’est donc votre responsabilité d’offrir des solutions éthiques et innovatrices et de prendre conscience de la responsabilité de l’entreprise. Vous devez vous assurer que tous vos invités retournent à la maison en toute sécurité. La loi est claire, l’employeur est le premier responsable des gestes posés lors des fêtes. Ce n’est pas le fait de trop servir à boire qui entraîne une responsabilité, c’est plutôt de le faire sans se soucier des conséquences d’un abus.

Lors de vos événements corporatifs, personne ne vous avouera qu’il a déjà conduit en état d’ébriété. Pourtant, la réalité est toute autre. Une étude auprès de 12 000 consommateurs qui avait pris de l’alcool lors de divers événements nous a appris que plus de 40 % des personnes testées avec un alcootest étaient au-dessus de la limite légale de 80 mg. Or, phénomène intéressant, mais perturbant, la moitié seulement s’en doutait. Cela signifie que l’autre moitié s’en allait prendre le volant en ayant les facultés affaiblies. Peu de gens étaient de mauvaise volonté. Ces personnes pensaient vraiment être aptes à conduire. Or, la réalité était toute autre.

Une des questions qu’on me pose le plus souvent est certes le temps nécessaire pour éliminer l’alcool. Combien de fois entendez-vous « Ça fait une heure que je ne bois plus, je suis en mesure de conduire ». Or, on élimine 15 mg à l’heure. Si on considère un homme pesant 175 livres et ayant pris 6 verres de vin en 2 heures, son taux d’alcool sera aux environs de 140 mg. S’il attend une heure, son taux redescendra à 125 mg ce qui est bien au-delà de la limite permise. Il ne peut définitivement pas conduire. À cet effet, je vous invite à vous procurer sans frais votre tableau personnel format poche qui indique votre taux d’alcoolémie selon votre poids et le nombre de consommations. (smaurais@alcoprevention.com).

De même, les gens sont souvent surpris de savoir que même s’ils n’ont pas pris d’alcool, les policiers peuvent procéder à leur arrestation pour conduite avec facultés affaiblies. Celles-ci sont causées par exemple par les drogues, la fatigue, les médicaments, etc. Le code criminel est très strict à cet effet et vous pouvez perdre votre permis de conduire. Le mieux est de ne pas prendre le volant en cas de doute. Les risques associés à la conduite avec les facultés affaiblies sont si énormes qu’ils n’en valent pas la peine.

C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’adopter des comportements responsables et faciles à mettre en place.

1. Ayez à votre disposition des instruments de mesure fiables comme des alcootests. Aurait-on idée de vous enlever votre odomètre à bord de votre véhicule ? Comment pourriez-vous alors respecter les limites de vitesse ? La même approche s’applique pour l’alcool au volant. Lorsque vous approchez la limite légale de 80 mg, vos capacités sont affaiblies comme votre jugement qui le devient aussi. Sans un alcootest, il devient impossible de deviner son taux d’alcool. Ça vous évitera d’argumenter avec un employé qui est certain qu’il peut conduire même après avoir pris une bouteille de vin…

2. Offrez des solutions de raccompagnement comme des coupons de taxi ou abonnez-vous à des services de raccompagnement. Ceux-ci ramènent les véhicules de vos employés à domicile avec l’aide de 2 chauffeurs. Plus besoin de laisser votre véhicule toute la nuit dans un stationnement.

3. Surveillez la quantité d’alcool servie lors de la soirée.

4. Assurez-vous que le personnel en place est compétent dans le service d’alcool. Des cours sont donnés régulièrement le plus connu étant Action Service offert par l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec (I.T.H.Q.)

Les conséquences étant très graves surtout dans le domaine du transport, il devient impératif d’agir de façon prudente, éthique et responsable. L’alcool au volant est responsable de 30 % des décès au Québec et 18 % des blessures graves. C’est un des pires bilans au monde. Notre objectif : améliorer avec vous ce bilan par des actions concrètes et des informations que vous pourrez partager avec vos collègues. Au-delà de la responsabilité légale, mettons l’emphase sur la responsabilité sociale. Aucune entreprise ne veut voir un des siens perdre la vie suite à un party organisé par la compagnie. Il existe aujourd’hui des moyens simples et faciles à adopter afin de permettre à tous de regagner son domicile en toute confiance.

Chronique prévention sécurité routière par Stéphane Maurais
Directeur général Alco Prévention Canada
www.alcoprevention.com

Share

Accro – y étiez-vous ?

Share

par Lyne Branchaud

accro

Hier, à la Tohu, avait lieu l’événement Accro qui nous promettait une soirée immersive dans un univers connecté…

img_9404

J’y étais présente, en tant qu’ambassadrice, et c’est près de 400 personnes qui ont encouragé la première édition de cet événement mis sur pied par Joannie Bergeron de Immersive Productions.

Comme je ne suis pas une adepte des festivals et événements grands publics du genre Osheaga ou Igloofest, c’était pour moi une première approche dans un événement utilisant la technologie événementielle.

Ma première erreur… Arriver à l’événement avec ma pile de cellulaire à 8 %…. Pas fort pour un événement technologique… Heureusement sur place se trouvait la compagnie Bubbles qui offrait des stations de recharge de cellulaires… Un grand merci, sinon j’aurais passé une partie de la soirée dans la voiture à recharger mon cellulaire !

img_9368

 

Je n’ai malheureusement pas pu faire le tour des 25 exposants qui étaient à l’événement, mais voici une partie de ceux qui ont retenu mon attention.

Ayant travaillé à La Ronde dans ma jeunesse dans les kiosques de jeux (aller, viens jouer ici champion !…), c’est évident que le jeu interactif de la compagnie Playmind a retenu mon attention, ainsi que celle de plusieurs autres visiteurs ! Une activité interactive et amusante à offrir à des participants lors d’un événement…

Une autre activité que j’ai trouvé intéressante pour les soirées de réseautage est la puce installée sur ma carte par Reelyactive et qui permettait, lorsque je me présentais à 10 mètres d’une zone, de faire apparaître ma photo à l’écran pour signaler ma présence… On me dit que le principe peut également se faire grâce aux cellulaires… Une belle avenue à évaluer pour certains de vos événements… On nous avait également demandé de télécharger l’application TIES afin de faciliter le réseautage…

 

img_9369 

 img_9370

 

Deux autres activités auxquelles j’ai participé consistaient en de la projection de dessins sur un mur ou une boule gonflable par Lucion media, de même que de faire de la peinture virtuelle… C’était intéressant de pouvoir essayer ces activités que nous avons vues à plusieurs reprises en vidéo sur internet…

 

img_9385


Au niveau des prestations, Laser Quantum a offert un spectacle impressionnant de laser en fin de soirée… Alors que Outline Montréal nous avait remis des masques qui interagissaient au son de la musique… Également une super prestation d’un acrobate-chanteuse (assez impressionnant de chanter et faire du trapèze en même temps !!!)

En plus de quelques bars-bistros, Spirit Event nous permettait de nous servir un drink en libre-service… et Vu du ciel offrait des photos du haut de leur perche…

 

img_9377

 

Finalement, Connect & Go ont fourni des bracelets aux visiteurs, que les exposants pouvaient scanner afin de leur faire parvenir de la documentation sur leur services

img_9374   img_9372

 

 

Et une application que j’ai bien aimée est celle de Waitlist.me qui permettait de nous faire parvenir un texto lorsque c’était notre tour à participer à une activité au lieu d’attendre en ligne sur place. Génial !

img_9371

Finalement, un bel événement interactif, dans lequel j’ai pu essayer plein d’activités et me suis bien amusée ! Bravo Joannie pour ton  »guts » d’avoir mené à bien cette première édition… et tu peux te dire mission accomplie !

Share

3 salles à découvrir – la Maison Notman, l’Atelier Argentine et L’auditoire

Share

par Lyne Branchaud

 

Pendant mes vacances, j’ai pris le temps d’aller visiter 3 salles du centre-ville de Montréal – la maison Notman, l’Atelier Argentine et l’Auditoire. Voici les photos et les informations pertinentes pour vous, planificateurs…

 

La maison Notman

La maison Notman est située au 51, rue Sherbrooke Ouest, près du boulevard St-Laurent. Elle dispose de 2 salles en location, situées au 3e étage, qui peuvent accueillir chacune 125 personnes en format cocktail ou 50 personnes en formule banquet. Coût approximatif de location : 100 $/h + taxes, incluant tables, chaises, écran et projecteur… Une belle petite salle, idéale pour des 5 à 7 ou des formations… Pour information : Ritika Dutt au 514 649-6007.

 

n2

n4

n5

n6

L’Atelier Argentine

L’atelier Argentine est un restaurant-bar qui offre des plats et un concept Argentin contemporain, comme si vous étiez au cœur de Buenos Aires. Situé au 1454, rue Crescent, près du boulevard de Maisonneuve, l’atelier Argentine peut accueillir un total de 350 invités dans tout le restaurant, dont 200 invités sur la mezzanine, qui peut être privatisée pour votre événement. La beauté de l’endroit ? La mezzanine où on retrouve un emplacement pour le DJ, et qui s’élève directement au-dessus du bar, et bien évidemment le décor et la bouffe argentins. Un très bel endroit pour des 5 à 7 ! Pour information : Marie Belliard 514 564-6798.

aa-1

aa2

aa3

aa4

aa5

aa6

aa7

 

L’Auditoire

L’auditoire est situé au 5214, boulevard St-Laurent, près de l’Avenue Fairmount, au coeur du Mile-End. La salle inclut l’équipement technique et audiovisuel, un café-bar et un service de traiteur, à même leurs locaux, sur demande. Elle peut accueillir entre 70 et 100 personnes en formule cocktail. Son prix ? 400 $ par jour pour les entreprises non membres, (les OBNL bénéficient d’un rabais). L’avantage ? Il est également possible de louer la salle à 800 $ par jour, mais vous aurez en boni la chance de diffuser une publicité radio sur les ondes de Radio Centre-ville 102,3 FM. Pour information : Marcelo au 514 983-1530 ou Eve Ferreira au 514 303-6990.

a1

a2

a3

Share

Des solutions numériques intéressantes à intégrer à vos événements…

Share

par Lyne Branchaud

J’aimerais partager avec vous deux de mes dernières découvertes… La première grâce à un communiqué de presse de Marie-Annick Boisvert pour Connect&Go, et la deuxième grâce à un événement organisé par l’entreprise Freeman audiovisuel à Québec…

Une nouvelle solution afin de collecter des dons de Connect&Go

‘’Reconnu comme l’un des leaders mondiaux dans le domaine des bracelets intelligents pour les évènements d’envergure, l’entreprise montréalaise Connect&Go s’attaque maintenant à réinventer les collectes de fonds.

Connect&Go 1

La nouvelle solution de collecte de fonds de l’entreprise est inspirée de sa solution de paiement sans-contact utilisée par de grands festivals. Cette nouvelle solution permet à des fondations de rapidement collecter des dons. Munis d’un bracelet relié à son profil, il suffit à l’organisation de numériser le bracelet et d’inviter le participant à choisir son don. En quelques secondes, la transaction est enregistrée en plus de l’envoi d’un message de remerciement envoyé au participant sur son courriel. En temps réel, un écran géant peut aussi diffuser les sommes amassées ainsi que les noms des principaux donateurs.

Connect&Go 2

La solution permet aussi de simplifier les encans de tout genre. Par exemple, lors de Charity Water, les participants étaient invités, par un maitre de cérémonie, à confirmer des dons de différentes ampleurs. Dès que celui-ci annonçait un montant, les participants pouvaient numériser leur bracelet pour ainsi confirmer leur don à ce montant. Pour ajouter à la pression, un écran géant diffusait en temps réel le nom des donateurs et un plan de salle où s’allumaient les chaises des donateurs. Qui souhaiterait être la table la moins généreuse de la soirée?’’.

Pour plus d’informations sur Connect&GO, visitez http://www.connectngo.com.

 

Lors de l’événement ‘’L’utilisation des technologies événementielles au service de la commandite’’ qui a eu lieu à Québec le 22 juin, Philippe Dupont de Freeman audiovisuel Canada a présenté plusieurs solutions numériques et trois d’entre elles ont particulièrement retenues mon attention.

Si vous ne connaissez pas encore l’écran de brume, voici une petite vidéo explicative…

 

Ensuite, les signalisations dynamiques, entre autres les bornes e-posters

Et finalement l’affichage dynamique devant les podiums… J’aime l’idée !

Affichage podium

 

Bonne semaine !

Lyne

 

Share